• Question de la communauté
  • Légumes

Qu’est-ce qu’une variété ProSpecieRara?

Ou, autrement dit : Pourquoi la tomate 'Black Cherry' est-elle une variété ProSpecieRara, mais pas la pomme 'Gravenstein' ?

[Translate to Französisch:] Verschiedenfarbige Karotten von oben
[Translate to Französisch:] Was zeichnet eigentlich eine ProSpecieRara-Sorte aus?

Il y a une réponse courte et une réponse un peu plus longue à cette question. D'abord la courte :

Les critères suivants doivent être remplis pour qu’une variété puisse être intégrée au catalogue ProSpecieRara :

  1. appartenir à une espèce ProSpecieRara
  2. être fixée (donc non hybride et non génétiquement modifiée)
  3. ne plus être disponible dans la grande distribution
  4. avoir été traditionnellement cultivée et utilisée en Suisse
  5. ou se conformer à un type variétal ayant été traditionnellement cultivée et utilisée en Suisse



La réponse un peu plus détaillée :

Au niveau de l’espèce
Nos plantes cultivées appartiennent à différentes espèces botaniques, chacune étant désignée par un nom latin explicite. Pa exemple, la pomme = Malus domestica, ou la tomate = Solanum lycopersicum.

Tout d’abord, on décide si l’espèce mérite d’entrer dans le système de conservation ProSpecieRara. Que la pomme soit une plante de culture traditionnelle sous nos latitudes depuis le temps des Romains, nous le savons bien. Les tomates, par contre, ne sont largement cultivées chez nous que depuis les années 1920 – mais elles sont entre-temps devenues tellement incontournables que nous les avons intégrées. Le document pdf indique quelles espèces sont considérées comme dignes de relever de ProSpecieRara.

Au niveau de la variété
Il existe souvent d’innombrables variétés au sein d’une espèce – par exemple la pomme â€˜Rouge du Juvigny’ ou la tomate ‘Cœur de Riehen’. Si la variété candidate peut être attribuée à une espèce ProSpecieRara, elle passe alors par un processus qui impose différents critères d’admission ou d’exclusion. On considère notamment l’âge de la variété, son origine, sa signification culturelle pour la Suisse, le volume de production, si elle est fixée, etc.

Que signifie « variété ProSpecieRara » ?

Qu’une variété soit définie comme une variété ProSpecieRara ne signifie évidemment pas qu’elle est la propriété de la fondation. Il n’est pas non plus obligatoire de la présenter à la vente en tant que variété ProSpecieRara. Nous décidons uniquement :

  1. si une variété peut être proposée à la vente sous le label ProSpecieRara
  2. si nous engageons des efforts pour sa conservation

Il existe aussi des variétés qui remplissent tous les critères de ProSpecieRara, mais que des organisations partenaires se sont déjà engagées à conserver. Ces variétés sont considérées comme des variétés ProSpecieRara même si leur conservation ne se fait pas directement chez nous.

Exemples concrets de variétés

Pourquoi la 'Gravenstein' n’est pas une variété de ProSpecieRara ?
La vénérable 'Gravenstein', est apparue à la fin du 18ème siècle au Danemark et est toujours très prisée comme pomme de table. De ce fait, elle est actuellement cultivée commercialement sur environ 100 ha et n'est donc pas menacé. Cependant, cette superficie diminue continuellement. Si elle tombe en dessous de 38 ha (ce qui représente 1% de la superficie totale cultivée en Suisse), elle deviendra une variété ProSpecieRara.

Diminuation rapide

C'est ce qui s'est passé récemment avec la ‘Pomme cloche’. La superficie de cette variété encore très répandue dans les années 1980 a rapidement diminué. Aujourd’hui, elle se trouve de novembre à février sous le label ProSpecieRara, par exemple chez Coop.

Deux pommes jaunes et vertes avec des joues rouges sur l'arbre
'Pomme cloche'

Black Cherry ne sonne pas très suisse ...

L'origine du 'Black Cherry' n'est pas très claire. En tout état de cause, il s’agit d’une variété ancienne fixée, qui correspond à celle décrite dans les anciens catalogues de jardin et utilisée dans notre type de variété. Comme elle a aussi une saveur particulière, elle a été classée digne de relever de ProSpecieRara.

Tomates cerises foncées mûres sur plante
'Black Cherry'

La ’Wädenswil 6’ doit subsister

Même la variété de fraise relativement connue 'Wädenswil 6' risque d'être oubliée. Cette variété de fraise a été sélectionnée dans les années 50 à l'Institut de recherche de Wädenswil. Malheureusement, cette savoureuse fraise n'est plus disponible en grande surface et a été remplacé par de nouvelles variétés. On peut toutefois encore en trouver des plants pour la cultiver dans les jardins particuliers. ProSpecieRara s’engage pour que la 'Wädenswil 6' puisse conserver sa place.

Fraise mûre couchée sur le sol
'Wädenswil 6'

Chaque épeautre n’est pas une variété ProSpecieRara

La Communauté d’intérêt Suisse pour la promotion de l’épeautre promeut les anciennes variétés suisses d'épeautre avec la marque PurEpeautre (UrDinkel). Et donc la variété ‘Ostro’. Elle était déjà commercialisée en 1978 et peut donc être qualifié d'ancienne pour une variété céréalière. Elle a depuis été inscrite sur la liste suisse des variétés de céréales recommandées et n’a donc jamais été en grave danger de disparition, étant toujours diffusée dans le commerce. Contrairement à sa variété parente 'Oberkulmer', qui a été introduite en 1948 et dont la tradition de culture en Suisse était autrefois plus importante. En raison d’une stabilité jugée moins bonne, cette variété a été de plus en plus souvent remplacée par la variété 'Ostro'. Sa disparition du commerce n’aurait été qu’une question de temps. Ainsi, la variété ‘Oberkulmer’ a été placé sous la protection de ProSpecieRara, alors que la variété 'Ostro’ ne l'était pas. Cependant, comme les deux variétés sont de l'épeautre ancien non croisé avec le froment, PurEpeautre les reconnaît comme variétés d'épeautre Suisse véritable.

Champ d'épeautre jaune sur fond de ciel bleu
'Noir barbé'

Les «jeunes» hortensias Teller ont une valeur culturelle et historique

La station de recherche Agroscope de Wädenswil a sélectionné de nombreux hortensias Teller entre les années 1960 et 1980. La « série oiseau » est connue pour ses belles variétés, qui portent le nom d'oiseaux. Les plus « jeunes Â» d'entre elles ne sont certainement pas aussi anciennes que d’autres plantes d’ornement traditionnelles. L'ensemble de la série oiseau représente un important patrimoine culturel suisse à préserver. En ce sens, les variétés d’hortensias 'Bachstelze', (Bergeronnette) 'Bergfink' (Pinson du Nord), 'Blaumeise' (Mésange bleue') et plus de 20 autres de la série oiseau sont dignes de relever de ProSpecieRara.

Hortensia à fleurs roses
L'hortensia Teller 'Bergfink'

Autres contributions